Actualités > Exposition
> Evènement
> Activités
> Revue de presse
 

> Inauguration de l'exposition "Fraises"
> "Dentelles en voyage" à Sète

> Nuit des Musées 2009


> Retour à la page d'accueil du site

Nuit des Musées 2009

Tournage d'un fuseauL'après-midi du 16 mai s'est écoulée tranquillement, au rythme des tours des "Copeaux Auvergnats" qui ont montré leur savoir-faire du tournage des fuseaux aux publics du musée. Dominique Torrente a enthousiasmé les visiteurs avec une visite commentée de son exposition "La Gueuse dans la guipure".

 

 

 

 

 

une assemblée attentive pour découvrir les dernières acquisitions du muséeMais tout le monde attend fébrilement la tombée de la nuit pour assister à un spectacle exceptionnel à l'occasion de la Nuit des Musées. Tout d'abord silencieux, le musée a peu à peu accueilli le brouhaha des visiteurs. A 20H30, il fait encore jour et la présentation des acquisitions du musée de ces 2 dernières années par Bruno Ythier, débute après l'arrivée remarquée des dentellières de Craponne-sur-Arzon en costume traditionnel. La foule est captivée en découvrant les richesses qui viennent agrandir les collections.

Vite, il faut se presser, la nuit est là et le Couvige Nocturne doit commencer ...

 

 

Les dentellières réalisent leur dentelle dans la pénombreInstallées autour des "chèvres" sur lesquelles sont posées les boules de veillées remplies d'eau et une lampe à huile, une trentaine de dentellières de Retournac et d'ailleurs, se positionnent tant bien que mal pour orienter leur carreau dans l'axe du faisceau lumineux. Les visages ne se distinguent même plus. Seuls les doigts et les épingles sont légèrement éclairés.

 

 

 

 

 

Dominique Torrente explique sa démarche artistiquePendant ce temps, Dominique Torrente débute une visite guidée de son exposition "La gueuse dans la guipure" avec notamment la présentation, éclairée par un projecteur, de l'installation intitulée "Homo Bravo" où se rencontrent les mondes de la dentelle et du flamenco espagnol.

 

 

 

 

 

A minuit, la lumière revient. Le public se presse, il est en hausse de 10 % par rapport à 2008. Il est temps de plier bagages, prendre une petite collation pour remercier les dentellières de leur participation et se redonner rendez-vous l'année prochaine pour le Couvige Nocturne 2010 où d'ores et déjà quelques projets se profilent :
- la présence d'un stand du Centre d'Enseignement de la Dentelle au Fuseau du Puy-en-Velay
- une invitation aux tourneurs à venir tourner les fuseaux à la veillée (mais avec de la lumière pour eux !)
et d'autres rendez-vous pour que le Couvige Nocturne devienne un rendez-vous incontournable de la "Nuit des Musées" .