> Présentation
> Les collections
> Le centre de documentation spécialisé

> Soutenir le musée
 

> Les manufactures
> Les dentelles
> La chaîne opératoire
> Le chantier des collections

La création des modèles | La fabrication des dentelles | La transformation | Les finitions | La commercialisation


> Retour à la page d'accueil du site

Les collections

La chaîne opératoire - Les finitions


Le montage
Au sein de l'atelier, le montage de la dentelle sur la toile se fait à la machine directement après que tissu et dentelle aient été ajustés et épinglés.
Depuis la fin du XIXème siècle les manufactures emploient des machines à coudre pour ce travail.
Le banc de montage de la fabrique "Experton Frère & Soeur" compte plus de douze machines en 1920.
Seules des pièces en toile très fine, comme les pochettes, sont montées manuellement ; dans ce cas le travail est confié à des ouvrières à domicile spécialisées.

le montage


Le découpage
Munie d'une paire de ciseaux de petite taille, la "découpeuse", assise non loin du banc de montage, parfois à l'arrière de la machine à coudre, saisit la pièce de linge tout juste cousue et coupe méticuleusement la toile dépassant sous la pièce de dentelle montée.
 

le découpage


 
Le repassage
Avant d'être repassé, le linge est humidifié pour apporter une bonne tenue à la pièce de toile, rigidifier la dentelle et mettre en valeur la légère brillance du fil de lin utilisé.
La repasseuse utilise parfois un apprêt à base d'amidon.
Après le repassage, le linge est plié et conditionné dans les boites d'expédition.


Le repassage

Suite ...
La commercialisation

 
 
english version