> Présentation
> Les collections
> Le centre de documentation spécialisé

> Soutenir le musée
 

> Les manufactures
> Les dentelles
> La chaîne opératoire
> Le chantier des collections

Chantier des collections du bâtiment Auguste Experton & Fils | Chantier des collections du bâtiment Claire Experton & Cie


> Retour à la page d'accueil du site

Contours du vide

Le chantier des collections

Les cartons piqués


1er août 2004 : Etat des lieux
Près de 300 casiers pleins à craquer sont stockés au grenier de la manufacture Auguste Experton & Fils. Au total 40 000 cartons des fabriques Surrel, Experton Frère & Sœur et Auguste Experton & Fils sont entassés dans la poussière, loin des normes idéales de conservation. Le déménagement va commencer.

état du grenier lors de l'acquisition des collections

Le dépoussiérage


1er sept-31 déc 2004 : Conditionnement des cartons piqués
Pendant près de 4 mois, l'équipe du musée s'est relayée pour dépoussiérer, inventorier par lots, conditionner et stocker les cartons. Même les bénévoles ont été "réquisitionnées". Sur la photographie, Magali est en plein travail.


Magali au travail


Une boîte en cours de nettoyage souligne l'ampleur de la tâche accomplie. A gauche, la moitié du carton vient d'être dépoussiérée alors qu'à droite, la moitié représente l'état d'encrassement des cartons. Côté motivant de l'opération : la découverte de très beaux modèles.


carton avant après


L'inventaire
Une fois nettoyés, les casiers sont inventoriés par lots pour conserver le maximum d'informations. Pour plus de simplicité, chaque casier est classé par ordre croissant. Puis les numéros de référence sont saisis sur la base Micromusée dans la fiche d'inventaire de la boîte sui contiendra les cartons. Des précisions sur la désignation, la localisation ancienne, l'emplacement futur, le fonds d'origine sont notamment mentionnés. Un constat d'état sommaire achève ce préinventaire qui permettra de repérer, d'identifier et de localiser rapidement près de 40 000 items. Ce travail servira de socle pour les activités futures de recherche et d'exposition du musée.
 
Le conditionnement
Après l'inventaire, les cartons sont rangés dans une boîte étiquetée pour localiser le contenant des cartons.

intérieur d'un boîte et étiquette

7 octobre 2004 : Déchargement du matériel de conditionnement
Pour conditionner les cartons du grenier, le Musée des Manufactures de Dentelles a choisi des boîtes en polypropylène de la marque Arden-Plast. En cette matinée, l'équipe du musée a transporté les boîtes non montées du rez de chaussée au second étage du musée, espace choisi pour mener le travail sur les collections.
Bilan de l'opération : réception et manutention par l'équipe de
130 boîtes format 400x300x150 mm
310 boîtes format 600x400x150 mm
250 boîtes format 800x600x150 mm


dez


26 novembre 2004 : Transfert vers les réserves provisoires
Au cours d'une matinée mémorable, l'équipe du musée, soutenue par les services techniques municipaux, a transféré presque 250 boîtes remplies des cartons piqués du second étage de la manufacture "Auguste Experton & Fils" vers le second étage des réserves temporaires. Deux convois ont été effectués.


des piles, des piles ...

 

A manipuler avec soin !!!

15 décembre 2004 : Bonne nouvelle
Le grenier est vide, les cartons sont dépoussiérés et conditionnés. Plusieurs mois d'activités intenses ont permis d'évacuer les 47 882 cartons du musée qui sont stockés dans 360 boîtes de différents gabarits.

des mètres de rayonnages ... vides